Service public

Des inondations quartier Bretagne reconnues catastrophe naturelle

Dans la soirée du 3 juin, un épisode pluvieux exceptionnel s'est abattu sur la ville provoquant des inondations chez quelques particuliers. L'état de catastrophe naturelle a été reconnu. Si vous êtes concernés, prévenez votre assureur dans les plus brefs délais.

Mis en ligne le

A l'issue des inondations du 3 juin 2020 et à la demande de déclaration de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, a été publié le 29 juillet au Journal Officiel l’arrêté du 6 juillet 2020 portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour la commune de Chevilly-Larue.

Les Chevillais sinistrés  ne disposent que d’un délai de 10 jours à compter de la publication de l’arrêté pour déclarer leur sinistre comme catastrophe naturelle auprès de leur assureur.

Télécharger l'arrêté ministériel du 6 juillet 2020 publié au journal officiel du 29 juillet 2020

> Chevilly-Larue figure page 6

 

Un épisode exceptionnel reconnu comme catastrophe naturelle

Dans la soirée du mercredi 3 juin dernier un épisode pluvieux exceptionnel s’est abattu sur une partie de notre ville.

Il a été relevé 24 mm sur un créneau horaire d’une heure (soit 1mm = 1 litre / m2) ce qui représente l’équivalent de près de 3 semaines de pluie. Ce phénomène pluvieux de très forte intensité est très localisé et la longue période de sécheresse qui l’a précédé a rendu le sol peu perméable et a augmenté le ruissellement, les débordements et donc les inondations.

Au vu du caractère exceptionnel de cet épisode pluvieux et conscient des dommages subis, une procédure de demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle a été initiée à la demande de la Maire auprès de la Préfecture du Val-de-Marne, chargée de faire parvenir au Ministère de l’Intérieur le dossier de la commune. Celui-ci a été soumis à l’examen d’une commission interministérielle qui a émis un avis favorable.
L’ état de catastrophe naturelle a été reconnu pour la commune par un arrêté interministériel.

 

Le réseau d'assainissement quartier Bretagne

Concernant le dimensionnement du réseau d’assainissement du quartier, ont été réalisés, entre 2008 et 2012, des travaux d’investissement pour redimensionner le réseau pluvial. Notamment sur la rue Petit Le Roy et certaines rues adjacentes et ce afin de répondre aux prescriptions techniques réglementaires.

Notre politique d’aménagement tient compte dans chaque projet de la gestion des eaux pluviales. Les services techniques de la ville dans le cadre du projet d’ éco-quartier et toutes nouvelles constructions, veillent au bon respect du dimensionnement des réseaux, tout en favorisant le modèle d’infiltration par le sol, via des noues ou des surfaces enherbées et ce afin de lutter contre les inondations.

La Ville de Chevilly-Larue et le territoire Grand Orly Seine Bièvre travaillent sur un schéma directeur d’assainissement devant aboutir à des études et des travaux de mise en séparatif du réseau d’assainissement.

Enfin, le bassin de rétention d’eau Maurice Chevalier a été créé pour absorber une grande partie des eaux pluviales en temps d’orage. Le Département du Val-de-Marne réalise un second bassin de rétention paysager, sur l’avenue de la République.