Vos services publics



Les agents du secteur Vie associative : polyvalents avant tout

Chevilly-Larue compte 118 associations locales et une Maison des associations. Mais ils ne sont que deux agents à organiser, gérer, toute l’année, le bon déroulé des activités de la vie associative.
Comme en témoigne la soirée des associations du 13 décembre, la vie associative chevillaise est riche et les bénévoles –dont 150 étaient présents ce jour-là– sont très dynamiques. Toutes les associations proposent, au fil de l’année, une activité régulière, des rendez-vous festifs, des réunions ; quel que soit l’événement, sa bonne tenue nécessite par définition des moyens techniques et une bonne organisation. Elles disposent pour cela du précieux concours du secteur Vie associative (rattaché à la direction de la Communication et des Relations publiques). « Nous effectuons un suivi administratif de toutes les questions relatives à la vie associative et nous instruisons les dossiers de demandes de subvention », explique Véronique Bourdon, tout en rappelant que le secteur Vie associative apporte son aide à la création d’associations et à la constitution de dossiers administratifs. « Nous leur assurons également la mise à disposition de salles, de matériel, de revues spécialisées, d’un service de reprographie, etc », souligne Ruben Duany, responsable de la Maison des associations. De plus, les associations vont bientôt bénéficier d’un nouveau service : la Maison des associations s’informatise et va pouvoir proposer à ses bénéficiaires un accès internet.

Un certain sens du contact

On ne saurait énumérer toutes les activités du secteur Vie associative. Mais il faut préciser que la moindre organisation d’un événement nécessite, de la part de ces deux agents, l’entretien d’un lien étroit entre les associations, les services municipaux et voir d’autres acteurs locaux. Ce qui les oblige à faire preuve de grande réactivité, d’ingéniosité et de diplomatie. Une tâche dont ils s’acquittent d’autant mieux qu’ils sont par définition polyvalents. En effet, Véronique Bourdon est également en charge du secteur Vie des quartiers et Ruben Duany partage son temps entre ses permanences à la Maison des associations et le service Relations publiques. Mais l’un comme l’autre sont animés d’un même credo : le sens du contact et le respect du public qu’ils côtoient.
« Ce qui nous plaît, c’est de tout mettre en oeuvre pour ces bénévoles, fiers de leur ville, qui s’impliquent sans compter ».

Commentaires

Connectez-vous ou créez un compte utilisateur pour commenter.

 
Haut de page