Ville amie des enfants

En recevant le label Ville amie des enfants remis par l’Unicef et l’Association des maires de France (AMF) le 19 novembre 2008, Chevilly-Larue a été distinguée pour les actions qu’elle mène quotidiennement en faveur de la petite enfance, de l’enfance et de la jeunesse chevillaises. En témoigne notamment le large panel de structures municipales et associatives et d’activités culturelles et sportives dont disposent les intéressés dans la commune. Tout comme la volonté d’intervenir en faveur de la réussite scolaire et de répondre aux attentes et aux besoins qui, des plus petits aux jeunes adultes, évoluent sans cesse.

Les enfants au cœur de la vie de la cité

Le conseil municipal des enfants (CME)

Toujours très impliquée dans l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité, Chevilly-Larue, pionnière en la matière, a vu naître son premier Conseil municipal d’enfants il y a plus de vingt ans au collège Liberté. Cette institution, aujourd’hui très développée, éclaire le Conseil municipal des adultes sur les attentes de la jeune génération en lui soumettant des propositions d’actions : installation de parkings à vélo dans les écoles, création de pistes cyclables, de passages piétons, implantation de murs d’escalades, les enfants regorgent d’idées pour améliorer la sécurité et le bien-être de leurs semblables.

Solidaires, du local au mondial

L’éducation au civisme participant aussi à l’éveil d’un esprit de solidarité, les enfants élus du Conseil municipal d’enfants s’impliquent chaque année auprès de nos anciens isolés en leur offrant des friandises et des moments de partage. Ils mènent également des projets de solidarité internationale en direction du Vietnam en assurant par exemple depuis cinq ans le parrainage d’une douzaine d’enfants de maternelle de la ville de Yen Bai. Les adolescents du service municipal de la Jeunesse s’impliquent eux aussi dans des démarches de solidarité à l’international en organisant régulièrement des chantiers d’été au village de Dieuk (Mauritanie), avec lequel la ville est jumelée.

Les loisirs, supports pédagogiques

Entre les activités scolaires, les neuf centres de loisirs, le service municipal de la Jeunesse, les conservatoires municipaux de musique, de danse et d’arts plastiques, les clubs sportifs et la médiathèque Boris Vian, la ville fait de nombreuses propositions aux enfants et aux jeunes chevillais. Si l’objectif premier est de se divertir, ces activités constituent également des supports pédagogiques et éducatifs. 
Sur les bancs des écoles du premier degré, les élèves aussi participent à de multiples activités telles que des jardins pédagogiques ou des séances de natation dont les intervenants sont rémunérés par la commune. Sur le temps scolaire, il leur est également proposé de participer à des classes d’environnement (séjours ou classes de cirque). 
Très actifs, la médiathèque Boris Vian, la Maison du Conte, le théâtre André Malraux et la Maison pour tous proposent des lectures, des spectacles, des ateliers et d’autres rendez- vous culturels à la jeunesse chevillaise.

 

Informations annexes au site