Groupe Ecologiste et solidaire

Septembre 2020 

 

 

La solidarité face au Covid

 

La crise sanitaire du Covid-19 que nous traversons depuis le mois de mars, est l’une des plus grandes tragédies de ces dernières années, de par ses conséquences économiques, sanitaires et sociales. Du fait du confinement, beaucoup de chevillais ont eu à faire face à des situations difficiles, notamment le règlement des loyers, le chômage, la maladie, la garde des enfants, l’augmentation du coût des denrées alimentaires... Cette crise à l’origine sanitaire est désormais corrélée à de multiples difficultés sociales et économiques d’une très grande ampleur.

Si pour l’instant la médecine est dans l’incapacité de stopper cette pandémie, les collectivités locales  volontaristes peuvent néanmoins en atténuer les conséquences auprès de nos populations, en organisant la solidarité, par exemple la distribution du gel hydroalcolique fourni par l’Oréal, l’achat et la distribution gratuite des masques réutilisables auprès de chaque Chevillais, l’octroi des bons alimentaires aux familles, sans oublier le partenariat avec les associations notamment Sol’Épi, le Secours Populaire et You’Manity qui ont accompagné les familles durant toute la période du confinement, et à qui nous adressons un grand merci.

Fidèle à ses valeurs de solidarité, la municipalité a voté à l’unanimité lors du dernier Conseil municipal du 2 juillet, une aide exceptionnelle au pouvoir d’achat pour les familles, qui ont le plus souffert de cette période de confinement. Cette aide sera distribuée au courant du dernier trimestre de cette année. Si vous estimez être dans une situation difficile suite à la Covid-19, n’hésitez pas à prendre contact avec le CCAS afin d’en bénéficier.

Bonne rentrée à tous.

 

Hermine Rigaud, maire-adjointe, élue du groupe Ecologiste et solidaire

(Laurent Taupin, Philippe Komorowski, Jean Roch Cognet, Brice Le Roux)

 

Juillet/août 2020

 

Au travail !

 

Le Conseil municipal nouvellement élu peut enfin travailler au devenir de notre commune. En effet, la mise en place du confinement au lendemain du scrutin des élections municipales du 15 mars 2020 ne nous a pas permis de nous réunir avant le 26 mai 2020, date à laquelle a eu lieu le premier conseil municipal. Chaque élu possède dorénavant sa feuille de route et a commencé sa mise en pratique.Pour notre groupe ‘’Les Citoyens’’, Armelle Dapra a pour mission le projet de la future école qui se situera dans l’actuel quartier Anatole France, ainsi que le fonctionnement de l’École du Cirque ; Paule Aboudaram travaillera sur les desseins de la future Ressourcerie, du Répar-café et du Fab lab ; Murielle Desmet, conseillère municipale déléguée, aura comme objectif l’Intergénérationnel et le Fleurissement participatif ; le Docteur Olivier Laverdure prend en charge la Santé et la Lutte contre la désertification médicale ; Alain Petrissans est conseiller municipal délégué à la Politique sportive ; Matthias Deschamps, conseiller municipal, a en charge la Ville numérique ; Patrick Blas, maire-adjoint à la Sécurité et tranquillité publique et le Dialogue avec les Communautés Religieuses. À cela s’ajoute notre participation à travers différents syndicats intercommunaux. Autant dire que les six prochaines années seront riches en travail et en investissement personnel, dans le respect des diverses représentations politiques au sein du Conseil municipal.

 

 

Patrick Blas • Maire-adjoint, président du groupe citoyens (Alain Pétrissans, Murielle Desmet, Olivier Laverdure, Armelle Dapra, Matthias Deschamps, Paule Aboudaram)

 

 

 

Juin 2020

 

Il y a trois mois, nous n’imaginions pas être confrontés à une crise sanitaire d’une telle ampleur. Et face à cette pandémie, nous pouvons remercier chaleureusement celles et ceux qui ont œuvré pour nous permettre de passer cette épreuve dans les meilleures conditions possibles et ont réussi à maintenir une excellente qualité de service public. Cette crise sanitaire, dont nous ne mesurons pas encore les conséquences qu’elle va avoir sur l’économie et les drames sociaux qu’elle va engendrer, est très certainement liée à la dégradation de la biodiversité. Nous commencions déjà à prendre conscience des enjeux liés à la crise climatique, une crise plus lente, qui s’installe de façon inexorable dans nos sociétés. Et nous avions bien compris que dans la lutte contre le changement climatique, les villes avaient un rôle fondamental à jouer aux côtés des citoyens, pour impulser une politique allant dans ce sens. À Chevilly-Larue, nous avons inscrit la transition écologique comme l’un des enjeux fondamentaux de ce mandat municipal, portant notre attention sur la réduction des énergies fossiles, le suivi des déchets, la place du vélo et la nature en ville. Cette politique ambitieuse est le fruit du travail mené depuis des années par la municipalité et qui est reconnu par les citoyens. C’est conscients de ces enjeux que nous avons pris la décision de constituer un groupe écologiste et solidaire au sein de la municipalité. Nous participerons activement à la vie municipale et nous porterons une parole commune en dialoguant avec les autres composantes du Conseil municipal de la majorité comme de l’opposition.

 

LAURENT TAUPIN, au nom du groupe Écologiste et solidaire

(Jean-Roch Cognet, Philippe Komorowski, Brice Le Roux, Hermine Rigaud)

Informations annexes au site