Groupe Faisons avancer Chevilly-Larue

Mars 2018

Message aux associations!

 

Nos associations sont dans une période cruciale. Celle de l’élaboration de leur budget pour l’année 2018. Cet exercice parfois complexe s’accompagne en général d’une réunion budgétaire avec la Maire de Chevilly-Larue pour que chaque responsable associatif puisse justifier le montant de la subvention demandée à la mairie. Chose tout à fait normale.

Il est en revanche moins normal d’apprendre que Madame La Maire annonce à toutes les associations que la ville n’a plus beaucoup d’argent, laissant entendre que toute subvention accordée devrait être mise sur le compte d’une « générosité exceptionnelle de La Maire ».

Nous ne pouvons laisser de tels propos sans réponse lorsqu’on sait que Chevilly- Larue est l’une des villes les plus riches du Val-De-Marne et que les subventions à nos associations n’ont représenté que 3,4% de notre budget de fonctionnement en 2017.

 

Yacine Ladjici, conseiller municipal et élu du groupe Faisons avancer Chevilly-Larue 


Nos associations font un travail remarquable. Elles apportent du lien social et du dialogue dans une société qui devient de plus en plus individualiste. Leur rôle est indispensable. Nous saluons l’investissement des responsables et des adhérents qui travaillent bénévolement pour faire vivre leurs associations, souvent au détriment de leurs activités personnelles et de leur famille. Ils ont sans doute mieux à faire que de subir du stress supplémentaire concernant les attributions de leurs subventions pour l’année 2018

Les subventions accordées aux associations émanent de nos impôts locaux et de ceux des entreprises qui travaillent à Chevilly-Larue.

Février 2018

Protégeons nos arbres !

 

La disparition des arbres sur l’avenue Franklin Roosevelt a touché beaucoup d’entre nous. Il est clair que le paysage de cette zone du centre-ville a été modifié pour un long moment. La majorité municipale et le Conseil départemental du Val-de-Marne ont annoncé que ces arbres étaient touchés par une maladie qui condamnait leur développement.

Dans la mesure où aucun rapport d’expertise n’a été produit aux élus de l’opposition, il nous est difficile de ne pas émettre quelques réserves. Nous faisons le choix de croire que l’administration publique est de bonne foi et qu’il n’y avait pas d’autre choix que de sacrifier ces arbres.

Cette séquence doit amener la majorité à adopter une autre méthode, notamment en améliorant l’information à nos concitoyens en amont des projets, pour éviter l’effet de surprise qui a pu choquer beaucoup de Chevillais.

Nous proposons qu’à l’avenir, chaque projet entraînant la découpe d’arbres ayant plus de 10 ans d’âge soit a minima examiné en commission municipale de l’urbanisme et du développement durable. Si le nombre d’arbres concernés est important (plus de 5), nous proposons qu’une délibération soit soumise au vote du Conseil municipal. Des experts indépendants, sollicités par des citoyens, sont venus confirmer que beaucoup de nos arbres sont en bonne santé.

Nous espérons que d’autres arbres ne sont pas menacés de disparition et si tel était le cas, nous demanderions à madame la Maire de nous produire les rapports d’expertise d’un organisme indépendant pour que nous soyons collectivement convaincus par la pertinence du choix.

 

Yacine Ladjici, conseiller municipal et élu du groupe Faisons avancer Chevilly-Larue 

Janvier 2018

 

Un scandale à Chevilly-Larue pour commencer l’année 2018 ? 

Tout d’abord, au nom de notre liste des municipales de 2014, nous adressons à toutes les Chevillaises et à tous les Chevillais nos meilleurs vœux de bonheur, de santé et de réussite pour cette nouvelle année. Nous formons le vœu d’une ville vivant dans son temps, où la démocratie y serait plurielle et non soumise aux caprices d'une Maire qui ne supporterait pas une voix différente en Conseil municipal.

Nous aurions aimé commencer l’année 2018 dans de meilleures circonstances mais Madame La Maire en a décidé autrement en voulant bafouer notre droit à l’expression démocratique. J’ai en effet été destinataire au courant du mois de décembre 2017 d’un appel téléphonique de la Maire pour m’informer de sa volonté de réduire la périodicité de notre tribune dans le journal municipal.

Alors que nous sommes la principale force d’opposition depuis 10 ans et que nous avons toujours disputé la municipalité au Parti communiste, cette décision sonne comme une volonté de réduire au silence la seule liste en mesure de proposer un projet alternatif crédible pour notre ville. L’article 36 du règlement intérieur du Conseil municipal est pourtant clair : tout groupe politique constitué au moment du renouvellement du Conseil municipal bénéficie d’une expression mensuelle libre dans le journal de la ville et aucun événement n’est de nature à remettre en cause ce droit. Nous sommes en attente d’une notification écrite officielle signée par la Maire pour engager une procédure devant le tribunal administratif. Aucun débauchage individuel, aucune manipulation ne nous fera renoncer à ce droit fondamental.
Vous renouvelant mes vœux les plus chaleureux pour chacun d'entre vous et vos proches. 

 

Yacine Ladjici, conseiller municipal et élu du groupe Faisons avancer Chevilly-Larue 

Informations annexes au site