Groupe Faisons avancer Chevilly-Larue

Juin 2018

 

Logement social à Chevilly-Larue : Une question qui inquiète !

Les Chevillais sont très sensibles à la question du logement social, particulièrement depuis que nous voyons de nombreux immeubles sortir de terre dans tous les quartiers.

Il est à présent connu de tous que notre commune fait partie des villes les plus dotées en logements sociaux en Île-de-France avec un taux de 42,6%. Notre proposition de fixer un seuil maximum de 30% de logements sociaux permet d’avoir une bonne mixité sociale et un bon vivre ensemble. Elle a hélas été refusée par cette même majorité lors de la révision du précédent plan local d’urbanisme. Les nombreux programmes en cours vont très certainement faire évoluer le taux actuel. Il n’est d’ailleurs pas évident d’estimer le futur taux et nous avons bien vu que la majorité essaie d’être rassurante en annonçant un chiffre à l’horizon 2030. Cette estimation fournie par la Maire fait sourire les Chevillais. 

Dans le Val-de-Marne, Bonneuil-sur-Marne a un taux de logements sociaux de 76,90%, Valenton a un taux de 66% et Gentilly a un taux de 54,80%. Point commun de ces trois villes, elles sont gérées par une maire ou un maire issu du Parti communiste. Le moins que nous puissions dire est que ces communes sont rarement citées pour leur cadre de vie exceptionnel !

Espérons que la majorité municipale ne considère pas ces trois communes comme un objectif à atteindre. Espérons également que de nouveaux projets de densification (dans le quartier Larue /Croix du Sud par exemple) ne sont pas à l’étude dans le dos des élus de l’opposition municipale et de la population ...

Par Yacine Ladjici, conseiller municipal du groupe Faisons avancer Chevilly-Larue

Pour toute question ou observation : yacine.ladjici@gmail.com

Mai 2018

Budget 2018 : La concertation appartient au passé à Chevilly-Larue ! 

C’est une première, la Maire de Chevilly-Larue considère désormais que les réunions de concertation ne sont qu’un moyen d’amuser la galerie. La nouvelle méthode adoptée consiste donc à rédiger le budget en cercle très réduit et d’inviter ensuite les élus et la population à débattre pour faire semblant d’écouter les propositions. Curieuse conception de la démocratie.

Même les élus de la majorité se voient désormais sèchement rappelés à l’ordre par la Maire lorsqu’ils se permettent de faire des propositions en  Conseil municipal et tant pis si les idées sont tout à fait intéressantes pour notre démocratie locale. Comment voter le budget dans ces conditions peu habituelles ? Cette dérive progressive dans la gouvernance de notre commune vers une gestion dogmatique des affaires municipales est à contre-courant des attentes des Chevillais qui demandent à être réellement associés à la vie politique locale au-delà des préférences politiques nationales.

La section locale du Parti communiste de Chevilly-Larue, dont est issue la Maire, ne peut être la seule source programmatique de cette majorité qui donne le sentiment d’être en résistance sur tous les changements qui s’opèrent dans notre région et dans le monde. Nous en avons assez de voir notre Conseil municipal se transformer en tribune pour les idées anticapitalistes et révolutionnaires les plus extrêmes. Chevilly-Larue a soif de modernité et d’innovation. Ce n’est pas la nouvelle orientation de ‘’Madame la Maire’’ qui va nous y emmener.

Peut-être que le moment est venu de tourner la page ? 

Par Yacine Ladjici, conseiller municipal du groupe Faisons avancer Chevilly-Larue

 

 

Avril 2018

Les grands revirements de la Maire sont en marche !

Le 16 mars 2018, élus municipaux et citoyens étaient invités au débat d’orientations budgétaires pour donner leur avis sur le budget 2018.
Surprise N°1 : Le budget 2018 était déjà prêt avant le débat d’orientations budgétaires qui avait lieu le soir du 16 mars. Les élus municipaux ont pu repartir avec le document en fin de séance du Conseil municipal. Pourquoi organiser un débat d’orientations budgétaires le 16 mars et un débat participatif avec la population le 21 mars alors que tout est déjà décidé avant ces réunions ? Quel manque de respect pour celles et ceux qui ont participé à ces réunions en toute sincérité.

Surprise N°2 : La Maire s’allie officiellement avec La France insoumise pour gouverner notre ville. Coup de barre à l’extrême gauche !

Surprise N°3 : La Maire abandonne la brigade équestre après des années d’entêtement sur cette mesure inefficace. Quelle perte de temps et d’argent.

Surprise N°4 : La Maire nous annonce le lancement d’une étude pour créer une police municipale. En 2017, elle déclarait qu’il n’y aura jamais de police municipale sous sa gestion.

Surprise N°5 : Le budget de fonctionnement de 2018 est de 43,6 millions d’€, celui de 2017 de 43,7 millions d’€ et pour rappel celui de 2014 (début de mandature) de 43, 6 millions d’€. Pourquoi dire aux Chevillais que nous avons moins de moyens alors que les chiffres disent le contraire ?

Les Chevillais demandent de la cohérence et de la stabilité dans la gestion municipale...

 

Par Yacine Ladjiciconseiller municipal du groupe Faisons avancer Chevilly-Larue

Mars 2018

Message aux associations!

 

Nos associations sont dans une période cruciale. Celle de l’élaboration de leur budget pour l’année 2018. Cet exercice parfois complexe s’accompagne en général d’une réunion budgétaire avec la Maire de Chevilly-Larue pour que chaque responsable associatif puisse justifier le montant de la subvention demandée à la mairie. Chose tout à fait normale.

Il est en revanche moins normal d’apprendre que Madame La Maire annonce à toutes les associations que la ville n’a plus beaucoup d’argent, laissant entendre que toute subvention accordée devrait être mise sur le compte d’une « générosité exceptionnelle de La Maire ».

Nous ne pouvons laisser de tels propos sans réponse lorsqu’on sait que Chevilly- Larue est l’une des villes les plus riches du Val-De-Marne et que les subventions à nos associations n’ont représenté que 3,4% de notre budget de fonctionnement en 2017.

Nos associations font un travail remarquable. Elles apportent du lien social et du dialogue dans une société qui devient de plus en plus individualiste. Leur rôle est indispensable. Nous saluons l’investissement des responsables et des adhérents qui travaillent bénévolement pour faire vivre leurs associations, souvent au détriment de leurs activités personnelles et de leur famille. Ils ont sans doute mieux à faire que de subir du stress supplémentaire concernant les attributions de leurs subventions pour l’année 2018

Les subventions accordées aux associations émanent de nos impôts locaux et de ceux des entreprises qui travaillent à Chevilly-Larue.

Par Yacine Ladjici, conseiller municipal et élu du groupe Faisons avancer Chevilly-Larue 

Février 2018

Protégeons nos arbres !

 

La disparition des arbres sur l’avenue Franklin Roosevelt a touché beaucoup d’entre nous. Il est clair que le paysage de cette zone du centre-ville a été modifié pour un long moment. La majorité municipale et le Conseil départemental du Val-de-Marne ont annoncé que ces arbres étaient touchés par une maladie qui condamnait leur développement.

Dans la mesure où aucun rapport d’expertise n’a été produit aux élus de l’opposition, il nous est difficile de ne pas émettre quelques réserves. Nous faisons le choix de croire que l’administration publique est de bonne foi et qu’il n’y avait pas d’autre choix que de sacrifier ces arbres.

Cette séquence doit amener la majorité à adopter une autre méthode, notamment en améliorant l’information à nos concitoyens en amont des projets, pour éviter l’effet de surprise qui a pu choquer beaucoup de Chevillais.

Nous proposons qu’à l’avenir, chaque projet entraînant la découpe d’arbres ayant plus de 10 ans d’âge soit a minima examiné en commission municipale de l’urbanisme et du développement durable. Si le nombre d’arbres concernés est important (plus de 5), nous proposons qu’une délibération soit soumise au vote du Conseil municipal. Des experts indépendants, sollicités par des citoyens, sont venus confirmer que beaucoup de nos arbres sont en bonne santé.

Nous espérons que d’autres arbres ne sont pas menacés de disparition et si tel était le cas, nous demanderions à madame la Maire de nous produire les rapports d’expertise d’un organisme indépendant pour que nous soyons collectivement convaincus par la pertinence du choix.

Par Yacine Ladjici, conseiller municipal et élu du groupe Faisons avancer Chevilly-Larue 

Janvier 2018

 

Un scandale à Chevilly-Larue pour commencer l’année 2018 ? 

Tout d’abord, au nom de notre liste des municipales de 2014, nous adressons à toutes les Chevillaises et à tous les Chevillais nos meilleurs vœux de bonheur, de santé et de réussite pour cette nouvelle année. Nous formons le vœu d’une ville vivant dans son temps, où la démocratie y serait plurielle et non soumise aux caprices d'une Maire qui ne supporterait pas une voix différente en Conseil municipal.

Nous aurions aimé commencer l’année 2018 dans de meilleures circonstances mais Madame La Maire en a décidé autrement en voulant bafouer notre droit à l’expression démocratique. J’ai en effet été destinataire au courant du mois de décembre 2017 d’un appel téléphonique de la Maire pour m’informer de sa volonté de réduire la périodicité de notre tribune dans le journal municipal.

Alors que nous sommes la principale force d’opposition depuis 10 ans et que nous avons toujours disputé la municipalité au Parti communiste, cette décision sonne comme une volonté de réduire au silence la seule liste en mesure de proposer un projet alternatif crédible pour notre ville. L’article 36 du règlement intérieur du Conseil municipal est pourtant clair : tout groupe politique constitué au moment du renouvellement du Conseil municipal bénéficie d’une expression mensuelle libre dans le journal de la ville et aucun événement n’est de nature à remettre en cause ce droit. Nous sommes en attente d’une notification écrite officielle signée par la Maire pour engager une procédure devant le tribunal administratif. Aucun débauchage individuel, aucune manipulation ne nous fera renoncer à ce droit fondamental.
Vous renouvelant mes vœux les plus chaleureux pour chacun d'entre vous et vos proches. 

Par Yacine Ladjici, conseiller municipal et élu du groupe Faisons avancer Chevilly-Larue 

Informations annexes au site