Culture

Guillaume Beaulieu, flûtiste imaginatif

Instrumentiste virtuose, Guillaume Beaulieu enseigne la musique ancienne au conservatoire de Chevilly-Larue. Portrait d’un pédagogue pétri d'enthousiasme.

Mis en ligne le

« La flûte à bec, ce fut un coup de cœur ! »

A 10 ans, il découvre l’instrument lors d’un atelier-découverte à l’école élémentaire. Il ne le quittera plus ! Une vocation est née… Elève émérite du Conservatoire de la Vallée de Chevreuse (prix de flûte à bec et de musique de chambre), il intègre le CNSMD de Lyon, filière prestigieuse vouée aux meilleurs flûtistes français.

La création du « Consort Brouillamini », un ensemble de 5 flûtes à bec propulse sa carrière de jeune artiste. De tournées en sortie d’album, cette musique intimiste et féérique, plébiscitée par les journalistes (le Monde, France Musique…), séduit les mélomanes au-delà des frontières (du Brésil à la Pologne).

 

« Professeur : j’aime profondément ce métier ! »

Près de 10 ans d’enseignement ont forgé l’âme d’un pédagogue assoiffé de partage. Au conservatoire de Chevilly-Larue, Guillaume Beaulieu transmet sa ferveur à une trentaine de musiciens amateurs. Un nouveau souffle anime l’apprentissage de la musique ancienne (flûte à bec et clavecin). Son crédo : « l’écoute de l’élève pour choisir ensemble un répertoire sur mesure : Lully, Haendel bien sûr… mais également du jazz, de la musique irlandaise ou contemporaine. »    

 

 Imaginer et transmettre


« Emerveillé de faire danser les tout-petits », Guillaume Beaulieu participe aux classes musicales, se plaît à présenter au sein des crèches et des écoles maternelles un conte en musique en compagnie de Dominique Guiguet, directeur du conservatoire. Un programme d’actions culturelles auquel il joint ses talents avec frénésie. Ses projets ? Proposer des stages et une restitution de fin de saison, participer au Téléthon… Entre autres folies douces. Son rêve ? Créer une communauté de flûtistes autour de Chevilly-Larue.

 

A DECOUVRIR

Rencontre avec la flûte à bec et l'épinette
Avec Guillaume Beaulieu
Mercredi 28 novembre à 16h
A la médiathèque Boris Vian
Entrée libre. Tout public.

L’album « Flûtes en fugues »
Transcriptions inédites d’œuvres de Jean-Sébastien Bach par le Consort Brouillamini
https://www.consortbrouillamini.com/blank-1


La vidéo et les extraits du Consort Brouillamini
https://www.consortbrouillamini.com/media-new