Service public

Défendons notre poste!

Tous mobilisés pour la défense du service public postal, signez la pétition en ligne!

Mis en ligne le

Mobilisation départementale

A la campagne de mobilisation menée par la ville depuis plusieurs mois, le département du Val-de-Marne lance une nouvelle campagne départementale de sauvegarde des bureaux et des activités de La Poste.

Afin de porter ce message et de rappeler l'importance d'un service public postal de qualité comme véritable service de proximité, une mobilisation est organisée mardi 22 mai 2018 à 10h devant le Relais-mairie Larue (55, boulevard Jean Mermoz).

Christian Favier, Président du Conseil départemental du Val-de-Marne et Stéphanie Daumin, Maire de Chevilly-Larue seront présents pour lancer cette campagne.

Signer la pétition

  • sur papier : la pétition a été distribuée dans votre boîte aux lettres et elle disponible dans les lieux d'accueil du public, vous n'avez qu'à la remplir et... la poster! (affranchissement gratuit)

Dégradation des services de notre bureau de poste

 

La Poste connait depuis quelques mois dans notre commune une dégradation brutale et sans précédent du service de distribution du courrier et d’accueil du public.
Erreurs et retards de distribution récurrents, absence de passage du facteur – parfois pendant plus d’un mois – ou encore non distribution de lettres recommandées… autant de dysfonctionnements inadmissibles qui peuvent s’avérer lourds de conséquences, notamment dans le cas de démarches administratives.


La fonction de facteur est désormais de plus en plus souvent déléguée à des entreprises sous-traitantes, qui emploient par le biais de statuts précaires des agents trop peu formés et soumis à des cadences impossibles.


Depuis le 15 janvier 2018, deux postes de travail ont été supprimés dans le bureau de Chevilly-Larue en cœur de ville. De plus, son amplitude d’ouverture est réduite d'une heure par jour, à des heures auxquelles les salariés peuvent pourtant plus facilement s’y rendre (le midi et le soir). Les agents du bureau alloués à la fonction postale, désormais trop peu nombreux, ne disposent déjà plus des conditions nécessaires à l’accomplissement de leurs missions, contrairement à la partie bancaire qui, elle, jugée plus rentable, n’a pas connu de baisse d’effectifs. 

 

Se mobiliser contre cette dégradation croissante

 

Cette dégradation rappelle l’étranglement progressif il y a quelques années du point d’accueil de la sécurité sociale.
L'objectif: organiser l’inefficacité du point d’accueil pour mieux justifier ensuite de sa fermeture. 
De plus, le bureau de poste n’a à ce jour pas été inscrit au programme de rénovation 2017-2019, alors que la Poste mène des travaux dans tous les bureaux qu’elle compte pérenniser, ce qui interpelle.

La Poste, dont les actions sont détenues à 100% par l’Etat, est investie d’une mission d’intérêt général censée offrir à tous, notamment aux personnes les plus isolées ou en difficulté avec le numérique, un lien fondamental avec leurs institutions et tous interlocuteurs. Elle est garante de l’égalité entre les personnes et les territoires, même les plus reculés. 

La Maire a effectué des démarches officielles auprès de la Poste, du Gouvernement et du Député de la circonscription, pour exiger le rétablissement d’un service de qualité et la rénovation de notre bureau de poste.


Il paraît nécessaire de se mobiliser plus largement pour porter ensemble ces exigences et s’assurer ainsi du maintien à terme de la Poste à Chevilly-Larue.