Compteurs Linky, une obligation ?

Voeu adopté par le Conseil Municipal du 28 juin 2018

Mis en ligne le

Compteur Linky : est-ce obligatoire ?

Les compteurs électriques communicants Linky développés par Enedis (ex-ERDF) sont en cours d’installation sur l’ensemble du territoire français : Enedis prévoit de remplacer 90% des 35 millions de compteurs d’ici 2021. 80 compteurs de ce modèle devraient être installés à Chevilly-Larue. De nombreuses controverses ont lieu autour de ces compteurs. Le Conseil municipal de Chevilly-Larue avait d’ailleurs adopté un vœu en juin dernier demandant au ministre de la Transition écologique et solidaire de suspendre l’installation de ces nouveaux compteurs « tant qu’une évaluation indépendante et globale n’aura pas vérifié les conséquences de cette technologie pour la santé, les biens matériels des usagers, le respect de la vie privée et le coût de l’énergie ». Ce vœu demandait également que le Parlement réaffirme le droit des usagers à refuser l’installation de ce type de compteur. L’installation de ces compteurs est en théorie obligatoire : en tant qu’élément du réseau public d’électricité, le compteur appartient au fournisseur d’énergie et non à l’usager, qui par ailleurs s’est engagé, dans le cadre de son contrat, à en permettre l’accès. Dans les faits, les particuliers opposés à l’installation d’un compteur Linky disposent d’un moyen : le droit à la propriété, à condition que le compteur se situe dans leur logement. Les agents ou prestataires d’Enedis ne peuvent procéder au changement de compteur si celui-ci se trouve dans un espace privé et inaccessible sans le consentement du client.

Téléchargez le voeu