Solidarité

Collecte solidaire de protections hygiéniques

Du 6 mars au 2 mai 2020, venez faire vos dons et lutter contre la précarité menstruelle.

Mis en ligne le

L’association « règles élémentaires », le syndicat CGT des territoriaux, la ville de Chevilly-Larue et l’épicerie solidaire organisent une collecte de protections hygiéniques du 6 mars au 2 mai pour lutter contre la précarité menstruelle.

Venez faire don de serviettes hygiéniques, protège-slips, tampons, serviettes lavables et coupes menstruelles. Les paquets entamés et produits en vrac sont acceptés à condition qu'ils soient emballés individuellement.Des bacs de dons sont à votre disposition dans plusieurs lieux de la ville :

  •  Mairie

  •  les relais mairie

  •  la médiathèque Boris Vian

  •  le lycée Pauline Roland

  •  la Maison pour tous

  •  le COS de la mairie

Vos dons seront transmis à Sol’épi, l’épicerie solidaire de Chevilly-Larue.

La précarité menstruelle

En France, l’ensemble des femmes de 13 à 51 ans correspond à 15,5millions de personnes, soit près d’un quart de la population totale en 2018. Plusieurs études ont évalué les dépenses liées aux règles entre 4 000 et 10 000 € sur une vie (selon l'ajout du prix des sous-vêtements, vêtements de nuit abîmés, frais de gynécologie, médicaments contre la douleur…).
Même si en 2016, sous la pression des associations féministes, la TVA sur les protections périodiques a été baissée à 5,5% (au lieu de 20%), les frais restent élevés et constituent un fardeau pour beaucoup de femmes : la précarité menstruelle est là.

On estime qu’environ 1,5millions de femmes (les femmes sans domicile, les étudiantes pauvres, les femmes précaires) subissent la précarité menstruelle. Les Chevillaises sont ainsi concernées.