Vos services publics



Des agents mieux équipés pour plus d'efficacité

Automobilistes attention, les Agents de surveillance de la voie publique vont très prochainement être équipés du matériel nécessaire pour dresser des PV électroniques. Objectif : mieux faire respecter les règles de stationnement pour la sécurité de tous.

   

Avec l’augmentation continue du nombre de véhicules par foyer, les communes connaissent aujourd’hui une véritable pression sur le stationnement que les espaces publics ne parviennent pas à absorber. Conséquences : la multiplication de comportements inciviques, comme du stationnement en pleine voie, en double file, sur les trottoirs, les bateaux ou les pistes cyclables. Rien de bien grave en soit, diront certains, mais qui en réalité peuvent occasionner de véritables situations de danger pour les personnes et qui entretiennent un certain climat de tension entre les habitants.

Des ASVP mieux équipés
Pour plus d’efficacité dans leur travail contre ces incivilités, les Agents de surveillance de la voie publique (ASVP) du service de la Tranquillité publique vont être équipés, dans les semaines à venir, de terminaux grâce auxquels ils pourront dresser des PV électroniques. Il leur suffira alors de scanner la plaque d’immatriculation d’un véhicule et d’entrer le type d’infraction pour que l’amende soit automatiquement enregistrée au Centre d’encaissement des amendes. L’avis de contravention sera ensuite envoyé par courrier au domicile. Ce dispositif a l’avantage d’être plus sûr, de limiter les erreurs de transcription, et surtout d’éradiquer le risque de perte ou de vol d’amende papier sur le pare-brise et d’éviter ainsi aux contrevenants une amende majorée. Les automobilistes sont informés de leur verbalisation via un avis sur leur pare-brise.

De surcroît chaque ASVP est désormais équipé d’une radio embarquée ; celle-ci remplace le téléphone, moins maniable, et favorise grandement la communication instantanée entre l’équipe. Une infraction ou une alerte urgente est ainsi plus rapidement signalée aux forces de police.

Plus d’efficacité dans les verbalisations
Cette modernisation du service de la Tranquillité publique s’inscrit dans une action globale de lutte contre les infractions. Un travail mené en étroite collaboration avec les services techniques de la commune, par la réalisation d’aménagements de sécurisation des espaces publics : pose de plots sur certains trottoirs pour empêcher le stationnement sauvage, homogénéisation de la durée de stationnement en zones bleues, optimisation de leurs localisations, etc.

Avis aux contrevenants
Le coût d’une amende pour stationnement sur un passage piéton est fixé par une réglementation nationale et ne dépend donc pas de la commune. Ce coût est de 135€ pour un stationnement sur piste cyclable ou trottoir, de 35€ pour un stationnement en double file et de 17€ pour un défaut de disque ou dépassement d’horaire.
Nouveauté : ces amendes peuvent être payées par internet, par téléphone ou en ligne chez un buraliste.
Les contestations seront toujours possibles auprès du Tribunal de Police.

 
Haut de page