Excellente année 2018

©Direction de la communication de la ville de Chevilly-Larue

Stéphanie Daumin, Maire de Chevilly-Larue et la Municipalité vous adressent leurs meilleurs vœux pour l'année 2018.

"L’année 2017 nous a apporté son lot de surprises, de joies, de révoltes et de peines. Chacun bien sûr, l’aura vécue à sa manière.

A Chevilly-Larue, 2017 restera bien sûr marquée par le départ de Christian Hervy, Maire honoraire de notre commune. En ce début de nouvelle année, permettez-moi d’exprimer une pensée émue pour lui et pour son action au service de tous les Chevillais.

Des projets d'envergure achevés et à venir

Cette année encore, beaucoup de projets ont avancé : les quartiers Anatole France et Sorbiers poursuivent leur mue, le cœur de ville a accueilli de nouveaux commerces et se prépare à en recevoir de nouveaux, la fibre optique a été déployée sur une partie importante de la commune, notamment dans le quartier Larue, qui est désormais sorti de son statut de « zone grise ». Nous sommes également parvenus à ramener l’Etat à la raison concernant le centre d’accueil de réfugiés, qui seront finalement accueillis à Chevilly-Larue dans les locaux de l’ancienne gendarmerie, dans la dignité et dans le respect des populations locales.

En 2018, nous aurons le plaisir d’inaugurer notre piscine Pierre de Coubertin rénovée, ainsi que le nouveau bâtiment de la Maison du Conte. L’avenue Franklin Roosevelt, en cœur de ville, fera l’objet d’une totale requalification par le Département, qui après quelques mois un peu difficiles de travaux au premier semestre, offrira à l’automne prochain une belle avenue arborée et fleurie, plus favorable aux circulations douces et aux traversées piétonnes.
De même, la route de Chevilly sera prolongée jusqu’à la Nationale 7, ce qui facilitera la circulation de transit et contribuera à désengorger les rues de nos quartiers. Nous poursuivrons également le travail pour préparer l’arrivée du métro, avec notamment une réflexion sur le stationnement dans toute la commune, et œuvrerons en faveur de la Cité de la Gastronomie Paris Rungis, qui connaîtra cette année une médiatisation un peu plus importante.

Des nombreux points de vigilance

Nous aurons par ailleurs plusieurs sujets de vigilance : la Poste, dont il faudra obtenir le rétablissement d’un service de distribution de qualité après des mois de dysfonctionnements inacceptables ; les réformes institutionnelles, avec la menace qui pèse sur les départements de petite couronne et par voie de conséquence sur les communes ; la préservation de notre service public local, à nouveau en péril avec la volonté du gouvernement de réduire de 13 milliards d’euros supplémentaires les budgets des collectivités et de supprimer la taxe d’habitation.
Au terme de cette année sur le plan national, notre pays se retrouve en effet avec à sa tête un nouveau Président de la République et un gouvernement qui, chaque jour, annoncent de nouvelles décisions pour modifier en profondeur notre société. Je suis pour ma part très inquiète de la pente ultralibérale que ces mesures nous font prendre dans le domaine du droit du travail, du logement, ou encore de la santé. Tout cela nous pousse vers toujours plus de précarité et une société à plusieurs vitesses si peu à même de réduire les injustices. Mais en éternelle optimiste, je vois aussi les changements profonds qui s’opèrent dans le sens d’un intérêt plus grand de nos concitoyens pour la chose publique et qui se traduisent notamment par une recomposition de notre paysage politique traditionnel et un renouvellement de ses représentants.

Cette aspiration-là est de nature à soulever l’espoir des nouvelles générations et de tous ceux qui veulent contribuer à écrire une page plus humaniste, plus écologique, plus solidaire, pour les prochaines années.

Je forme donc le vœu que 2018 voie s’agréger ces forces pour offrir une autre voie à notre pays, qui ne laisse personne au bord du chemin et dans laquelle le plus grand nombre pourrait se reconnaître.

Je vous adresse mes meilleurs vœux de bonheur et de santé pour cette nouvelle année."

Edito de Stéphanie Daumin, Maire de Chevilly-Larue, dans le journal de janvier 2018

[01 Janvier 2018]
Retour à la liste des actualités
 
Haut de page